Les masques en tissu recalés à l'entrée des avions — Coronavirus

Xavier Trudeau
Juillet 22, 2020

Sur son site internet, Air France indique également que le masque obligatoire dans l'avion doit être "un masque chirurgical".

En effet, le décret du 31 mai, qui prescrit des mesures pour faire face à l'épidémie de coronavirus, indique que " toute personne de onze ans ou plus porte, à bord des aéronefs effectuant du transport public à destination, en provenance ou à l'intérieur du territoire national, dès l'embarquement, un masque de type chirurgical à usage unique " (article 11).

Les masques dits " grand public", en tissu, ne sont pas suffisants pour pouvoir embarquer. "Toute personne de onze ans ou plus qui accède ou demeure dans les espaces accessibles aux passagers des aérogares ou les véhicules réservés aux transferts des passagers porte un masque de protection", précise le décret.

Il ne s'agit pas là d'un excès de zèle de ces compagnies mais bien d'une obligation légale fixée par la loi française. "En dehors des temps de repas à bord, il est obligatoire de conserver son masque chirurgical en permanence à bord des avions".

Une notification similaire a été publiée sur le site d'Air France qui a fortement recommandé le port du masque chirurgical dès l'arrivée à l'aéroport. La compagnie conseille par ailleurs de ne pas le garder "plus de 4 heures et de le changer après avoir bu ou mangé".

D'autres compagnies aériennes internationales ne font en revanche pas état de la subtilité dans leurs recommandations.

Le décret gouvernemental obligeant les passagers à porter des masques chirurgicaux pendant les vols est désormais appliqué par les compagnies aériennes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL