Les repreneurs de l'enseigne la Halle

Xavier Trudeau
Juillet 12, 2020

De son côté, M. Cheboub craint toutefois que Beaumanoir opère une filialisation ou mette en place des franchises pour une partie des magasins, comme il l'a fait pour Cache-Cache et Morgan, ce qui serait "une mauvaise nouvelle". L'enseigne reprend son poste de directrice ainsi que les trois conseillères clientèle.

A Ambert, c'est le groupe Beaumanoir qui reprend le magasin La Halle. Cinq emplois sur onze seraient donc sauvés.

Parmi les autres repreneurs validés par le tribunal parisien, figurent des enseignes spécialisées dans la chaussure, a précisé Karim Cheboub, délégué CGT de La Halle.

Le mercredi 8 juillet, le tribunal de commerce de Paris a attribué la moitié de l'activité de La Halle au groupe Beaumanoir, basé à Saint-Malo.

L'enseigne de prêt-à-porter avait alors reçu 25 offres de reprises parmi lesquelles figurent des entreprises spécialisées dans la chaussure et l'habillement comme Chaussea et Super Chauss 34 auxquelles le tribunal parisien a accordé 128 magasins pour la première et 14 pour la seconde, mais aussi des enseignes alimentaires comme Aldi, Carrefour et Lidl.

Avec cette acquisition du "fleuron français de la mode à petit prix pour toute la famille", le groupe malouin fondé en 1985, qui possède également les marques Cache Cache, Bonobo et Bréal, compte "consolider" sa position sur ce secteur.

Au total, 3.334 emplois seraient préservés sur 5.500.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL