Mort de Malik B., ex-membre du groupe The Roots

Pierre Vaugeois
Juillet 30, 2020

Il s'appelait Malik B, et les fans du groupe de hip-hop américain The Roots se souviennent probablement de lui.

" Nous avons le regret de vous informer du décès de notre frère bien-aimé et membre de longue date des 'Roots', Malik Abdul Basit", annoncé le groupe sur Twitter, en légende d'une photo du rappeur, connu sous le nom de Malik B dans le milieu de la musique. Les causes de sa regrettable disparition n'ont pas encore été évoquées. Agé de 47 ans, le rappeur avait participé à la fondation du groupe en 1987, avant de quitter le projet en 1999. "Souvenons-nous de lui pour sa dévotion à l'islam et pour l'inventivité de l'un des MC les plus talentueux de tous les temps", ont-ils ainsi publié. En attendant d'en savoir plus, on se repasse Water, le titre composé par le groupe en 2002 (et écrit par Black Thought, cofondateur du groupe et proche de Basit) en forme d'hommage à Malik B., souffrant à l'époque de problèmes d'addiction. Nous avons ressuscité une ville de ses cendres, l'avons mise sur le dos et l'avons appelée Illadelph. "En compétition amicale avec toi dès le premier jour, j'ai toujours eu l'impression de ne posséder qu'une fraction de ton véritable don et potentiel".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL