Plus de 68 000 nouveaux cas de coronavirus — États-Unis

Claudine Rigal
Juillet 26, 2020

Les Etats-Unis ont franchi jeudi le cap des 4 millions de cas officiels d'infection au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, selon le comptage à 15H40 (19H40 GMT) de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

Au total, toujours de même source, 16.100.905 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués dans 188 pays et territoires et au moins 9.289.876 millions de malades sont aujourd'hui considérés comme guéris, pour un total de 645.482 morts.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé au monde avec plus de 144.000 morts.

Seuil des 4 millions de cas de Covid-19 franchi aux Etats-Unis, cap des 3 millions dépassé en Europe, la progression de l'épidémie de coronavirus inquiète aussi en Asie et Australie, et contraint de nombreux pays à durcir les mesures sanitaires.

L'Arizona donne de l'espoir. Le nombre de nouveaux cas détectés dans cet Etat voisin de la Californie a certes atteint les 20.000 en sept jours, mais c'était 11 % de moins que la semaine précédente et les hospitalisations y sont nettement en baisse.

"Les choses s'améliorent", témoignait jeudi Matthew Heinz, médecin dans un hôpital de Tucson, qui crédite le port du masque, notamment par un gouverneur républicain longtemps réfractaire.

Sur l'ensemble du pays, l'épidémie est loin d'être contenue. Le pays a identifié plus de 60 000 nouveaux cas quotidiennement depuis neuf jours.

Et les modèles épidémiques prédisent, en moyenne, un pic national dans les quatre prochaines semaines, selon Nicholas Reich, de l'université du Massachusetts, qui agrège les modèles d'une vingtaine de centres de recherche.

La stabilisation " est sans doute en partie due aux embouteillages de tests", prévient Nicholas Reich. La courbe des cas est repartie à la hausse mi-juin, et celle des morts remonte depuis début juillet sans signe de ralentissement. La dernière fois que les Etats-Unis avaient enregistré plus de 1.200 morts en 24 heures était il y a quasiment deux mois, le 29 mai.

La Floride, qui a enregistré un record de décès en 24 heures jeudi (173 morts), est l'un des Etats où l'épidémie progresse le plus ces dernières semaines.

"Mais tout comme en avril, stabiliser ne suffira pas: le but est de supprimer, pas juste d'atténuer", dit à l'AFP Thomas Tsai, médecin et chercheur à Harvard.

Après avoir connu une amélioration vers la fin du printemps, les Etats-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL