Procès 100 jours : l'état de santé de Vital Kamerhe devient préoccupant

Claudine Rigal
Juillet 29, 2020

Le président de l'UNC et Directeur de cabinet du chef de l'Etat clame toujours son innocence dans les faits qui lui sont reprochés.

L'état de santé de Vital Kamerhe serait en jeu. On entend parfois dire que sa santé se dégrade, parfois il y a démenti. "Vital Kamerhe a toujours été malade et suivi par des médecins". C'est justement en raison de cette situation devenue préoccupante que la défense du prévenu avait sollicité sa mise en liberté provisoire en vue de son transfert éventuel dans une clinique spécialisée.

Vital Kamerhe, pensionnaire de la prison centrale de Makala depuis le 8 avril 2020, ne goûtera pas aux plaisirs de la liberté, fût-elle provisoire, avant la reprise de son procès. Cependant, Me Jean-Marie Kabengela a tenu à rassurer l'opinion sur le fait que lui et ses collègues ne vont pas baisser les bras et qu'ils envisagent d'aller en appel au niveau de la Cour de cassation contre ce rejet.

Vital Kamerhe et son principal co-accusé Samih Jammal ont été condamnés à 20 ans de travaux forcés le 20 juin dernier par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe pour détournements des deniers publics.

Pour rappel, le procès en appel du président de l'Union pour la nation congolaise a été renvoyé au 7 août prochain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL