Tesla vaut désormais plus que Toyota, Disney et Coca Cola — Valorisation boursière

Xavier Trudeau
Juillet 4, 2020

Elon Musk en a profité pour railler sur Twitter les traders qui parient sur la chute en Bourse de l'entreprise en plaçant des ordres appelés "shorts" en anglais, un mot qui décrit aussi en anglais le vêtement pour homme ou femme qui descend de la ceinture à la cuisse.

Mercredi, Tesla est devenu le constructeur automobile le plus précieux au monde, lorsque la capitalisation boursière de la société de véhicules électriques a dépassé celle de Toyota pour la première fois. L'action de l'entreprise californienne, cotée sur le Nasdaq, a fini à 1.119,63 dollars (+3,69 %), un nouveau record.

Il ne lui aura donc fallu que quelque 5 mois pour doubler sa capitalisation boursière qui avait atteint 100 milliards le 22 janvier. À cela, le patron de Tesla a répondu par l'affirmative: "Bien sûr, nous projetons de conduire le Cybertruck à travers le pays plus tard cette année ". L'un et l'autre ont toutefois noté un frémissement de la demande en juin quand les restrictions ont été levées.

Tesla, qui a déclenché une révolution des véhicules électriques, a vendu 367200 véhicules en 2019. Toyota a vendu 10,74 millions de voitures l'an dernier tandis que Tesla n'en a écoulé que 368.000.

De plus, le groupe est maintenant directement présent sur l'immense marché chinois avec son usine géante de Shanghaï qui lui permet de monter en puissance et d'échapper aux aléas de la guerre commerciale entre Washington et Pékin.

Pour Tesla, cette nouvelle n'est qu'une demi-surprise puisque plusieurs commentateurs avaient indiqué, dès le mois de juin, que la marque s'était hissée au premier rang boursier parmi les constructeurs de voitures.

Alors que Tesla a peut-être dépassé Toyota en termes de valeur marchande, elle accuse un retard considérable sur la société basée au Japon sur la production réelle de voitures. Ces titres ne sont pas toujours pris en compte pour chiffrer la valeur boursière de l'entreprise.

" Ce trimestre démontre la résilience du consommateur américain", a déclaré le responsable des ventes aux États-Unis, Jeff Kommor.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL