Voyage : Jean Castex déconseille aux Français de se rendre en Catalogne

Claudine Rigal
Juillet 26, 2020

Dans les prochains jours, "au plus tard le 1 août", les voyageurs en provenance de ces pays seront tenus de présenter à l'embarquement un test prouvant qu'ils ne sont pas porteurs du virus.

En visite à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé la généralisation des tests du coronavirus dans tous les aéroports français pour les voyageurs provenant de seize pays, les pays dits " écarlates " où la charge virale est forte.

Les pays concernés sont: Émirats Arabes Unis, États-Unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Koweït, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde et Oman.

"Nous avons décidé de généraliser les tests à l'arrivée". Ce dernier a précisé que cela concernerait les ressortissants français qui résident dans ces pays, ou des citoyens de ces pays qui disposent d'une résidence stable en France. Le Maroc, initialement cité dans la liste, selon les médias français, n'y figure pas "pour l'instant" mais il fait l'objet de "discussions".

Par ailleurs, alors que les autorités s'inquiètent du relâchement du respect des gestes barrières et de la hausse des cas parmi les 20 - 40 ans, faiblement symptomatiques mais qui pourraient provoquer une accélération de la circulation du virus, des campagnes d'information gouvernementales seront visibles cet été. Des "dispositifs comparables" seront mis en place dans les ports, a-t-il précisé.

" Nous recommandons vivement aux Français d'éviter de se rendre, tant que la situation sanitaire ne s'améliore pas " en Catalogne (Espagne), qui connaît un rebond des cas de coronavirus, a également déclaré Jean Castex. La compagnie allemande Lufthansa, elle, demande à ses passagers d'apporter plusieurs masques recouvrant la bouche et le nez afin de pouvoir les changer pendant le vol. En Europe, de nombreux pays autorisent l'entrée de Français sur leurs territoires sans de nouvelles conditions relatives à la pandémie du Covid-19. Le but étant, dans un grand aéroport comme Roissy par exemple, d'atteindre les 3000 tests par jour.

Les autorités françaises s'inquiètent de la lente reprise de l'épidémie, en pleine saison estivale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL