Face au coronavirus, l'Angleterre repousse l'assouplissement de son déconfinement

Claudine Rigal
Août 1, 2020

Alors qu'une nouvelle page du déconfinement devait s'ouvrir samedi au Royaume-Uni, le Premier ministre britannique a repoussé l'échéance face à la recrudescence de cas de Covid-19. Le nombre de décès et d'admissions en réanimation ne cesse de baisser mais les contaminations repartent de plus belle.

Critiqué pour avoir tardé à réagir au début de la pandémie, le gouvernement de Boris Johnson martèle désormais vouloir réagir vite. De nouvelles restrictions ont par ailleurs été imposées dans certaines régions du nord de l'Angleterre.

Le Bureau national des statistiques (ONS) a conclu une hausse des contaminations à la Covid-19.

Ces annonces tombent au moment où le Royaume-Uni impose de nouvelles mesures de quarantaine aux voyageurs venant d'Espagne et du Luxembourg, seulement trois semaines après les avoir levées. À partir de samedi 1er août, les lieux de divertissement clos comme les théâtres ou casino, censés rouvrir, resteront finalement portes closes. "Il faut appuyer sur la pédale de frein pour garder le virus sous contrôle", a expliqué le Premier ministre, qui a justifié cette décision par une légère reprise épidémique dans le pays.

Le retour du public amorcé ces derniers jours dans les enceintes sportives, à l'occasion de matches de cricket et des championnats du monde de snooker notamment, est lui aussi annulé. Le Figaro, citant l'ONS, a rapporté environ 0,78 nouvelles infections au coronavirus pour 10 000 habitants en Angleterre. En outre, le port du masque obligatoire devra être étendu aux cinémas, musées et dans les lieux de culte. L'estimation était de 2 800 nouveaux cas quotidiens la semaine précédente. "Ce que nous voyons à partir des données de l'ONS et d'autres données, c'est que nous avons probablement atteint les limites de ce que nous pouvons faire en termes d'ouverture de la société", a dit le médecin-chef Chris Whitty. Ainsi, les habitants du grand Manchester, de l'East Lancashire et de West Yorkshire ont désormais interdiction de rencontrer d'autres personnes à leur domicile ou dans leur jardin. Le gouvernement écossais déconseille fortement tout voyage vers ces régions.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL