Huawei numéro un mondial des smartphones au 2e trimestre

Alain Brian
Août 1, 2020

Oppo, Vivo et Xiaomi Corporation (OTC: XIACF), qui figurent parmi les cinq plus grandes marques de smartphones en Chine, ont toutes vu leurs ventes s'éroder avec un marché global en baisse de 17% d'une année sur l'autre. Le rapport ne mentionne pas Apple, mais la Chine est le troisième marché du fabricant d'iPhone selon son dernier rapport sur les résultats, après les États-Unis et l'Europe. L'adoption de la 5G s'en est trouvée renforcée, un tiers des ventes totales de smartphones au cours du deuxième trimestre était constitué d'appareils 5G, soit le taux d'adoption le plus élevé au monde.

Samsung a vu baisser ses ventes mondiales de smartphones de 29% à 54,2 millions d'unités.

C'est étonnant dans la mesure où, comme on le sait, l'entreprise chinoise Huawei pâtit encore et toujours fortement des restrictions commerciales que lui imposent le gouvernement américain.

C'est la première fois que Huawei décroche la première place depuis un seul trimestre, une ambition qu'il a depuis plusieurs années. Sur un bénéfice d'exploitation de 8,15 billions de wons (environ 5,8 milliards d'euros) au deuxième trimestre, Samsung comptabilise 5,43 billions de wons (environ 3,8 milliards d'euros) pour sa seule activité semi-conducteurs, soit une hausse de 60 % sur un an.

"C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", a écrit Ben Stanton, analyste senior chez Canalys, dans un communiqué annonçant les conclusions du rapport. Est-ce dû à la pandémie du corona?

Pour les analystes, Huawei a bénéficié de la reprise économique en Chine, une situation qui lui a permis d'écouler de nombreux smartphones. En Chine, il est en effet question d'une nette reprise économique après la propagation initiale du coronavirus: les usines sont de nouveau ouvertes, l'économie s'est remise à tourner et les nouveaux soubresauts du virus sont rapidement réprimés. En effet, la marque est passée numéro 1 devant Samsung et Apple.

Il se pourrait cependant que la joie d'Huawei soit de courte durée. En comparaison, Samsung est beaucoup moins présent sur le même territoire, au point qu'il ne dispose que de 1% des parts du marché. Son chiffre d'affaires est justement affecté par la baisse des ventes de smartphones et autres objets d'électronique grand public.

Huawei a expédié 55,8 millions d'appareils au cours du trimestre, soit une baisse de 5 % d'une année sur l'autre, mais cela a suffi pour battre Samsung, qui a expédié 53,7 millions de smartphones au deuxième trimestre. Les entreprises américaines ne peuvent en théorie plus vendre d'équipements à Huawei - mais des dérogations ont parfois été accordées pour limiter les conséquences sur les entreprises aux Etats-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL