L'économie britannique connait sa pire récession — Coronavirus

Xavier Trudeau
Août 12, 2020

LONDRES, 12 août (Reuters) - L'économie britannique a subi au deuxième trimestre une contraction record de 20,4% sous les effets de la crise du coronavirus, montre une première estimation publiée mercredi. Le plus fort de la contraction est survenu en avril, mois entier de confinement et d'arrêt quasi total de l'activité, avec un léger rebond en mai de 2,4% de la croissance, suivi d'une accélération en juin (+8,7%). Pour l'ONS, cette " plus large contraction " au Royaume-Uni que dans la plupart des pays européens reflète la plus longue durée des mesures de confinement.

L'organisme de statistiques relève que, sur les deux trimestres de récession, l'économie britannique s'est contractée de 22,1 %, " un peu moins que les 22,7 % observés en Espagne mais plus du double que la chute du PIB de 10,6 % aux Etats-Unis " sur la même période. "Des centaines de milliers de gens ont déjà perdu leur emploi et, malheureusement, il pourrait y en avoir d'autres dans les mois à venir".

"La performance du Royaume-Uni est pire que celle de ses pairs à un degré extraordinaire", remarquent les analystes de Pantheon Macro.

Jamais le pays n'avait connu un tel repli économique.

Fustigeant la pire récession en Europe après le pire bilan sanitaire, la travailliste Anneliese Dodds a parlé de " tragédie pour notre pays ".

La fermeture des écoles a également forcé beaucoup de parents à quitter leur travail pour s'occuper de leurs enfants, poursuit Pantheon Macro.

La récession fait d'ailleurs déjà de très lourds dégâts sociaux, avec une baisse de 730.000 du nombre de personnes employées entre mars et juillet, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Le taux de chômage devrait flamber, tout comme la précarité, avec des millions de Britanniques dépendants des minima sociaux.

Pour l'ensemble de 2020, la Banque d'Angleterre anticipe une baisse de 9,5% du PIB, mais s'attend dans le même temps à une reprise plus lente en 2021 et à ce que l'économie ne retrouve son niveau d'avant la pandémie qu'en 2022.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL