Le premier chien testé positif au Covid-19 est mort — Etats-Unis

Evrard Martin
Août 4, 2020

Ce berger allemand a été le premier chien à avoir été testé positif au coronavirus aux Etats-Unis.

Buddy avait seulement sept ans.

Buddy semblait avoir le nez bouché et des difficultés à respirer, et son état n'a cessé de se détériorer au fil des semaines.

À lire aussi: Protection animale: Des associations réclament 15 millions d'euros pour les refuges indépendantsChine: La volaille vivante est en train d'être bannie des marchésChine: Faut-il avoir peur de la nouvelle grippe porcine?

L'euthanasie s'est alors présentée comme l'option la plus douce pour mettre fin aux souffrances de Buddy, qui a eu la chance de vivre 7 ans aux côtés de sa famille qui se souviendra toujours de lui.

"Sans l'ombre d'un doute, je pensais que Buddy était positif", a déclaré son maître à National Geographic, malgré qu'il fut compliqué de confirmer le diagnostic. En effet, plusieurs vétérinaires dans sa région étaient fermés en raison de la pandémie, certains étaient aussi sceptiques sur la possibilité qu'un animal attrape le Covid-19. Finalement, une clinique a pu confirmer que Buddy était bien infecté, et que le second animal de la famille, un chiot de 10 mois n'ayant jamais été malade, présentait des anticorps au virus. Cette information laisse penser que les animaux ont aussi plus de chances de souffrir gravement du Covid-19 lorsqu'ils ont des antécédents médicaux, tout comme les humains. Le toutou avait commencé à avoir du sang dans les urines, vomissait des caillots de sang et avait de plus en plus de mal à marcher.

Officiellement, selon l'Organisation mondiale de la Santé, les animaux domestiques ne transmettraient pas souvent le virus à leurs propriétaires.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL