Les chaînes de télévision peuvent désormais diffuser des films le samedi soir

Pierre Vaugeois
Août 6, 2020

Des décrets très attendus par les chaînes de télévision françaises et leurs régies publicitaires, autorisant notamment la publicité dite segmentée et abolissant l'interdiction de diffusion des films certains jours, ont été publiés ce jeudi 6 août au Journal officiel. Une disposition qui visait à protéger les salles de cinéma, mais qui ne s'appliquait pas aux plateformes de streaming et dont les chaînes réclamaient la suppression.

Les chaînes peuvent seulement diffuser des films si ils en ont financé la production, ou alors si il s'agit d'oeuvres d'art et d'essai. Nos confrères de Puremédias avaient alors contacté M6, qui avait tou simplement anticipé la situation et qui expliquait "avoir présenté ce changement de programmation au CSA qui n'a pas fait d'objection".

Le premier décret porte sur l'assouplissement du régime encadrant la publicité télévisée. Des informations obtenues par les box internet.

Pour une durée de 18 mois, les publicités en faveur du cinéma seront également autorisées à la télévision. Jusqu'à présent, afin de ne pas creuser un écart entre blockbusters et films indépendants, elles étaient interdites.

Le décret prévoit cependant que cette autorisation de la publicité pour le cinéma à la télévision fera l'objet d'un rapport d'évaluation dans un délai de 15 mois, afin de vérifier, justement, son impact sur la filière du cinéma et notamment d'évaluer le profil des films qui profiteront de cette réforme.

Les mesures entérinées dans ces deux textes visent à remettre les chaînes du PAF sur un pied d'égalité avec les plateformes de streaming vidéo, en assouplissant une partie des contraintes réglementaires qui pesaient sur les chaînes traditionnelles mais qui ne s'appliquaient pas en revanche aux acteurs de la télévision en ligne comme Netflix ou Amazon.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL