Une nouvelle étude pointe la dangerosité du traitement du Pr Raoult — Hydroxychloroquine

Evrard Martin
Août 28, 2020

Alors que de nombreuses voix vantaient les mérites de l'hydroxychloroquine contre le covid-19, voilà qu'une nouvelle étude vient contredire de nombreuses idées. "Les études observationnelles telles que le décrit le professeur Raoult sont des études génératrices d'hypothèses, qui interviennent à la face précoce d'une infection, mais qui sont ensuite tranchées par les résultats des études randomisées contrôlées". Pire, son association avec l'antibiotique azithromycine (AZM) se révèle même dangereuse.

Dans cette étude, les scientifiques ont comparé le protocole prôné par Didier Raoult aux traitements standards administrés dans les hôpitaux.

Deux résultats ont été obtenus: l'hydroxychloroquine ne réduit pas le risque de décès et ne provoque pas de surmortalité chez les personnes hospitalisées. "Dans le détail, le risque de mourir augmente de 7 % de manière absolue, et il est accru de 27 % de façon relative. Puis nous avons sélectionné 29 études, avec 12.000 patients contrôlés, 8.000 patients traités par hydroxychloroquine + azithromycine, et 11.000 traités par hydroxychloroquine", explique Nathan Peiffer-Smadja.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL