Valérie Trierweiler licenciée de Paris Match

Pierre Vaugeois
Août 13, 2020

Selon la journaliste de La Lettre de l'audiovisuel Sandra Muller, Valérie Trierweiler a été " remerciée " par la rédaction de Paris Match.

La journaliste, également autrice de l'ouvrage autobiographique Merci pour ce moment, a annoncé son licenciement sur Twitter, ce jeudi 13 août.

Valérie Trierweiler, 55 ans, a quasiment travaillé toute sa carrière à Paris Match (groupe Lagardère), réalisant aussi des interviews politiques sur Direct 8. Service qu'elle avait dû quitter en 2012 après les élections présidentielles. Une rubrique qu'elle a quitté quand, alors compagne de François Hollande, elle est devenue première dame lors de l'arrivée à l'Élysée de ce dernier. Elle se chargeait depuis des pages littéraires de Paris Match. Plusieurs autres départs sont attendus, selon des informations confirmées au Figaro. Et la pandémie de Covid-19 n'y est pas pour rien.

Dans les faits, le magazine Paris Match indique qu'il est en train de préparer, une "restructuration de sa rédaction", selon les mots d'un cadre du journal, cité dans le Parisien: "Les ventes au numéro ont été très bonnes pendant tout le confinement, Paris Match est resté très lu tout le premier semestre 2020. Mais comme dans de nombreux médias, les publicités ont disparu, notamment celles pour les produits de luxe ou le tourisme ", a-t-il précisé à nos confrères.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL