Wall Street termine en hausse, le Nasdaq à un record (afp)

Xavier Trudeau
Août 22, 2020

L'indice Dow Jones a gagné 190,6 points, soit 0,69%, à 27.930,33.

Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,13% à 3.381,16 points.

La semaine qui se termine aura en effet été marquée par les nouveaux records successifs du Nasdaq et par le plus haut historique atteint mardi par le S & P-500, le premier depuis février, grâce en partie à la progression de grands titres technologiques comme Apple, Amazon ou Tesla.

Apple, en hausse pour la quatrième journée consécutive, a pris 5,15%, portant sa performance hebdomadaire à 8,24% et dépassant les 2.100 milliards de dollars de capitalisation.

A la fin des vacances d'été, à la veille du week-end, les investisseurs restaient tranquillement en retrait.

La croissance de l'activité du secteur privé aux Etats-Unis est revenue à son niveau de début 2019 en août grâce à une reprise des nouvelles commandes dans l'industrie et les services, selon les premiers résultats d'enquêtes mensuelles des directeurs d'achats (PMI) de l'IHS Institut Markit.

Les reventes de logements aux États-Unis ont enregistré une hausse record en juillet, de 25 %, et les prix ont eux aussi grimpé à des niveaux jamais vus.

Autre raison pour les marchés de ne pas s'engager franchement: le fait que l'administration américaine ne confirme pas des informations de Pékin selon lesquelles des représentants des deux pays ont prévu de se parler pour faire un point sur le commerce.

L'absence d'avancées dans les discussions à Washington entre républicains et démocrates sur un nouveau plan d'aides à l'économie incitait aussi les investisseurs à la prudence.

La chaîne de magasins de chaussures Foot Locker montait de 2,7% après avoir aussi diffusé des chiffres trimestriels dépassant les prévisions. Le groupe a confirmé jeudi qu'il avait l'intention d'investir pour augmenter la capacité de production de batteries électriques pour les véhicules Tesla de son usine de batteries lithium-ion dans le Nevada, opérée avec le fabricant américain de voitures électriques.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine reculait à 0,6331 % contre 0,6509 % jeudi soir. Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL