Actualités Corporate: Engie demande à Veolia d'améliorer son offre sur Suez

Xavier Trudeau
Septembre 18, 2020

L'Etat français est impartial dans la bataille entre Suez et Veolia et n'a fait aucun choix, a assuré jeudi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Elle devra répondre, comme celle de Veolia, aux conditions que nous avons fixées avec le Premier ministre: "la préservation de l'emploi, une majorité française et le développement industriel en France " ", a indiqué ce jeudi Bruno Le Maire". Le Conseil a considéré que cette offre n'est pas acceptable en l'état. "L'État refusera la précipitation parce que quand il y a des dizaines de milliers d'emplois qui sont en jeu, on ne se précipite pas", a déclaré Bruno Le Maire sur Cnews.

Le conseil d'administration de Suez a rejeté la semaine dernière l'offre considérée comme "hostile et opportuniste" de Veolia et apporté son soutien à la direction du groupe dans la recherche de solutions alternatives au rapprochement proposé par son concurrent. Le spécialiste du traitement de l'eau et des déchets tente de réunir une offre pour racheter la part que détient Engie dans son capital.

Mercredi 16 septembre, pour ceux qui ont manqué l'épisode précédent, le président et le directeur général de Suez Philippe Varin et Bertrand Camus avaient fait la tournée des popotes.

"Je leur ai dit, +si vous avez une proposition alternative, travaillez sur votre proposition. Ensuite le conseil d'administration d'Engie se prononcera sur ces offres et je le redis, l'État fera preuve d'équité et d'impartialité", a insisté le ministre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL