Bientôt une loi pour plafonner les frais sur l’App Store — Russie

Alain Brian
Septembre 5, 2020

Lors du retrait initial de Fortnite - suite à la mise en place du système de paiement propre à Epic dans le jeu, rompant les conditions de service de l'App Store - l'éditeur a lancé une vidéo à la fois dans le jeu et en ligne qui se moquait de la publicité iconique d'Apple de 1984. La firme de Cupertino facture par exemple 30 % lors de chaque commercialisation et achat intégré. C'est en tout cas le message sous-jacent de l'annonce grandiloquente de la marque à la pomme, qui affirme dans un communiqué avoir créé pas moins de 300.000 emplois aux États-Unis depuis avril 2019. L'affaire se joue maintenant devant les tribunaux et elle devrait durer encore plusieurs mois.

C'est dans ce contexte tumultueux qu'un parlementaire russe vient de déposer une proposition de loi sur le sujet ce mardi. Elle prévoit de réduire et de plafonner la commission sur les ventes d'applications mobiles facturée par les géants Apple et Google. Cette dernière ne pourrait désormais plus dépasser les 20 %.

Le projet va même plus loin et la nouvelle législation prévoit que les vendeurs d'applications reversent un tiers des frais récoltés à un fonds qui permettra de former des spécialistes en informatique. La Russie espère ainsi venir en aide aux développeurs du pays.

Fedot Tumusov est revenu sur les réseaux sociaux sur les objectifs de sa proposition: " Réduire la commission et avoir la possibilité de proposer des produits aux utilisateurs est une opportunité de croissance pour les développeurs informatiques ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL