Budget 2021 : d'importants moyens en plus pour l'écologie

Xavier Trudeau
Septembre 29, 2020

Il a ajouté que le gouvernement "va continuer à soutenir tous les salariés et les entreprises" touchées par la crise sanitaire liée à la Covid-19.

A lire aussi: La France sur la voie de la neutralité carbone avec le plan de relance? C'est davantage que ce qui était prévu par le document préparatoire publié en juillet, qui faisait état d'une hausse de 5,9 % (soit 450 millions d'euros).

D'ici 2021, la prime lors de l'achat d'une voiture électrique chutera de 7000 à 6000 euros, soit 1000 euros de moins qu'aujourd'hui. Cette somme permettra entre autres de créer pas moins de 1 500 postes supplémentaires. Sur cette enveloppe globale du plan de relance, plus de 37 milliards d'euros seront financés par l'Union européenne. Le ministère avait déjà créé 1 520 postes en plus en cette année 2020.

Le ministère de l'Intérieur fait lui aussi l'objet d'une hausse de son budget et récupère 200 millions d'euros en plus. Au total, le ministère totalise pas moins de 13,9 milliards d'euros de budget.

L'an prochain, l'accent sera mis sur le soutien aux énergies vertes, avec 1,3 milliard de plus, ce qui permet un doublement des dépenses depuis 2012, ainsi que sur la prévention des risques naturels dont les moyens vont augmenter de plus de 50 %, et sur la préservation de la nature (parcs nationaux, aires protégées). Le ministère va ainsi commander une deuxième frégate de défense et d'intervention, 30 hélicoptères légers ou encore lancer les études qui aboutiront à un démonstrateur du futur avion de combat. Il s'agit pour l'essentiel de financer de nouveaux programmes d'armements, des investissements dans la défense spatiale ou encore la cybersécurité.

Pour autant, le ministère de la Transition écologique devra faire avec une nouvelle baisse de ses effectifs d'environ 2 %, principalement dans les fonctions support des administrations centrales.

Le ministère de la Culture affiche également un budget en hausse: pour 2021, celui-ci est estimé à trois milliards d'euros, soit une augmentation de 200 millions d'euros par rapport à 2020.

Le ministère de l'Éducation voit également son crédit rehaussé: l'Éducation Nationale disposera de 54,9 milliards d'euros en 2021 (soit une hausse de 1,6 milliard d'euros). Le périmètre a bougé cette année pour s'élargir, ce qui a quelque peu compliqué le calcul du budget.

Si vous souhaitez profiter du bonus écologique de 7000 euros mis en place depuis le plan de relance automobile présenté en mai dernier, alors ne tardez pas trop. Le gouvernement devrait en effet abaisser son montant dès l'année prochaine, à en croire les propos du ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

Les entreprises, elles, ont bénéficié d'une baisse de 23,2 milliards d'euros, grâce à une baisse des impôts de production et de l'impôt sur les sociétés.

- L'enseignement supérieur et la recherche perdent 200 millions, malgré la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) qui promet d'injecter 25 milliards d'euros dans la recherche publique au cours des dix prochaines années.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL