À cause d'Apple, Fortnite est en danger — Epic en panique

Alain Brian
Septembre 8, 2020

L'éditeur a en effet saisi la justice américaine pour demander le retour de Fortnite sur la boutique d'applications d'Apple.

L'éditeur "semble s'être mis lui-même dans cette situation difficile", avait précisé la magistrate, puisqu'il a rompu les termes du contrat passé avec le géant des technologies, en essayant de contourner le système de paiement d'iOS (le logiciel d'exploitation d'Apple). Epic affirme aussi que 63% des joueurs accèdent à Fortnite uniquement sur iOS, et qu'il s'agit du seul moyen pour de nombreux utilisateurs de se connecter à leur jeu.

Epic a déposé une demande d'injonction préliminaire qui permettrait à la fois à Fortnite de revenir sur l'App Store et de restaurer l'accès à son compte développeur qui a été supprimé il y a une semaine. "Le dommage créé envers ces personnes est significatif. (.) Epic ne reverra peut-être jamais ces utilisateurs", continue la société. Le studio se dit donc particulièrement inquiet de devoir faire face à une baisse de 60%. L'argumentaire rédigé par Epic ne mâche par ailleurs pas ses mots, puisque le studio n'hésite pas à qualifier Apple "d'emprise monopolistique" qui enferme les consommateurs "depuis plus d'une décennie".

Désormais, c'est au tour d'Epic Games de contre-attaquer.

Concrètement, le dossier monté par Epic Games et ses avocats auprès de la Cour de district de Californie du nord vise à démontrer que la suppression de Fortnite sur l'App Store par Apple n'est pas légitime. Nous espérons qu'il sera de nouveau possible de travailler ensemble à l'avenir, mais ce n'est pas possible aujourd'hui.

Rappelons qu'une nouvelle audience aura lieu le 28 septembre prochain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL