Coronavirus: l'OMS recommande les corticoïdes chez les patients gravement atteints

Evrard Martin
Septembre 4, 2020

Paris | L'OMS recommande "l'usage systématique des corticoïdes chez les patients atteints d'une forme sévère ou critique de la COVID-19", à la lumière d'études montrant que ces médicaments réduisent la mortalité chez ces malades, selon des directives publiées vendredi dans la revue médicale BMJ. Elle ne s'applique en revanche qu'à des patients hospitalisés pour une forme sévère: le bénéfice et surtout la sécurité des corticoïdes ne sont pas montrés dans d'autres formes.

Au vu de cette enquête, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu l'intérêt de cette piste, un revirement complet pour cette institution internationale qui, au début de la pandémie, déconseillait formellement de les utiliser.Déjà, en juillet dernier, la publication des résultats d'un vaste essai clinique britannique à base de corticoïde de synthèse avait montré que la mortalité chez les patients gravement atteints baissait de 11 % par un rapport au traitement usuel, une baisse qui pouvait dépasser 30 % si le patient hospitalisé était placé sous ventilation mécanique.

Les études publiées dans Jama concluent à une réduction moyenne de 21% de la mortalité au bout de 28 jours pour les patients atteints de forme sévère de COVID-19.

"Les corticoïdes sont des médicaments bon marché et prêts à l'emploi, et notre analyse a confirmé qu'ils étaient efficaces pour réduire les décès parmi les personnes les plus gravement atteintes par le COVID-19", a déclaré Jonathan Sterne, professeur de statistique médicale et d'épidémiologie à l'Université de Bristol, en Grande-Bretagne, l'un des auteurs.

Puis, mercredi, ce constat a été appuyé par un ensemble de 7 études portant sur 1703 patients, coordonné par l'OMS et publié dans Jama.

L'analyse compile les données de 1 703 patients sévères provenant de douze pays qui ont reçu, par tirage au sort, soit les soins standards, soit un placebo associé aux soins standards, soit un corticoïde (dexaméthasone, hydrocortisone ou méthylprednisolone).

"Nous recommandons les corticostéroïdes systémiques pour le traitement des patients atteints de Covid-19 graves et critiques", a fait valoir l'OMS.

Les corticoïdes "ne sont pas chers, sont faciles à administrer et disponibles partout dans le monde", ajoutent les experts mandatés par l'OMS.

Malgré leurs résultats positifs, "des incertitudes demeurent", soulignent les experts mandatés par l'OMS.

L'usage des stéroïdes n'est en effet pas sans risque, notamment s'ils sont utilisés pour les patients moins malades.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL