F1 - Renault - Formule 1 : changement de nom de Renault pour Alpine ?

Xavier Trudeau
Septembre 6, 2020

Et le nouveau Pdg du Groupe Renault de poursuivre: "l'organisation autour de quatre marques fortes et des grandes fonctions transversales permettrait de travailler de façon plus simple, plus orientée sur les marchés et les clients, avec un esprit d'équipe, pour aller chercher le meilleur résultat possible". L'implication de Renault en F1 n'est pas en doute puisque nous avons signé les accords Concorde.

Luca de Meo pilotera directement la nouvelle BU Renault, Denis Le Vot, directeur commerial du groupe, la BU de la marque low cost Dacia, Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, la BU de la marque de sport premium Alpine et Clotilde Delbos, directrice générale ajointe, la nouvelle marque consacrée aux nouvelles mobiités. Vendredi, le Français avait renvoyé la question du nom de l'équipe vers son PDG, qui a donc communiqué en ce sens.

Le constructeur automobile Renault a dévoilé ce jeudi 3 septembre un projet d'évolution de son organisation autour de ses marques.

"C'est un gros changement car Renault est là depuis 43 ans", reconnaît Luca de Meo. "Le nom restera sur la voiture mais comme motoriste, donc il sera visible". Nous utiliserons la F1 comme plateforme pour vendre une marque que nous voulons développer dans le groupe.

Considéré comme l'auteur du succès de la relance de la Fiat 500 lorsqu'il était chez Fiat, le manager italien qui a pris les commandes de Renault le 1er juillet remarque aussi que la notoriété sportive d'Alpine pourrait, comme les modèles badgés Abarth chez le constructeur transalpin, servir de déclinaison sportive pour des véhicules de la marque Renault. En lançant Alpine, symbole de l'excellence française, dans la plus prestigieuse des disciplines automobiles mondiales, nous poursuivons l'aventure des constructeurs dans un sport renouvelé. Alpine amènera enfin ses valeurs dans le paddock de la Formule 1: "élégance, ingéniosité, et audace".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL