L’offre de Microsoft rejetée par le groupe chinois — TikTok

Xavier Trudeau
Septembre 14, 2020

"Le propriétaire de l'application controversée de partage de vidéos TikTok a jusqu'au 15 septembre pour vendre à une société américaine ou voir le service interdit sur le marché américain, suite au décret du président Donald Trump qui a qualifié la plateforme d'" urgence nationale ".

C'est un épilogue inattendu pour la saga TikTok: selon le Wall Street Journal, Oracle devient le " partenaire technique de confiance " du réseau social aux États-Unis. Une dernière chance pour TikTok avant l'échéance de Donald Trump: le groupe informatique américain Oracle. " ByteDance nous a fait savoir aujourd'hui qu'ils ne vendraient pas les opérations américaines de TikTok à Microsoft". Le président américain l'accuse, sans preuve, d'espionnage pour le compte de la Chine.

Il a aussi exigé qu'une partie importante d'une éventuelle transaction revienne au Trésor américain, ce qui a suscité de vives critiques.

Si un accord de rachat n'est pas trouvé avant le 20 septembre, la plateforme devra fermer aux Etats-Unis. L'application a de son côté porté plainte contre le gouvernement américain pour contester cette mesure.

" Pour ce faire, nous aurions apporté des changements importants afin de garantir que le service réponde aux normes les plus élevées en matière de sécurité, de respect de la vie privée, de sécurité en ligne et de lutte contre la désinformation, et nous avons clairement énoncé ces principes dans notre déclaration du mois d'août", ajoute Microsoft".

Elle aurait joint ses forces à celles de Walmart, dans le cadre d'une offre conjointe pour les opérations de la compagnie chinoise aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Mais ce partenariat des deux géants n'aura pas suffi. Fin août, le ministère chinois du Commerce a en effet amendé, pour la première fois depuis 2008, sa liste de technologies soumises à des restrictions ou interdictions d'exportation. Cette liste comprend désormais, entre autres, des technologies d'intelligence artificielle (traitement des données, recommandation de contenus, etc) qui ont fait le succès de l'application TikTok, où les vidéos s'affichent sur l'écran des utilisateurs principalement en fonction de leurs goûts, et beaucoup moins de leurs contacts.

ByteDance a fait savoir qu'il "respecterait strictement" les nouvelles règles de Pékin, c'est-à-dire l'obtention d'une licence d'exportation auprès des autorités.

En plus d'être un enjeu diplomatique, le sort de TikTok aux Etats-Unis pose des questions de taille au niveau économique et sociétal. En août, l'application, plébiscitée par les adolescents, a dépassé les 2 milliards de téléchargements dans le monde et affirme être présente dans plus de 200 pays. C'est 800 % de plus qu'en janvier 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL