La demande de vaccins contre la grippe pourrait être plus forte — Coronavirus

Evrard Martin
Septembre 23, 2020

Dans l'Eure, le groupe Sanofi-Pasteur a augmenté sa production de vaccins de 25 %Crée en 1973, le site de distribution et de production de Val-de-Reuil est le 1 er producteur mondial de vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique.

Une campagne inédite de vaccination contre la grippe saisonnière sera bientôt lancée au niveau national, le 13 octobre. Lors de la saison 2018-2019, la vaccination anti grippe était estimée à 35% dans les établissements de santé et à 32% dans les Ehpad.

L'Académie de médecine plaide même pour un vaccin obligatoire auprès du personnel soignant, en première ligne. Une manière de protéger les personnes vulnérables, réduire la transmission nosocomiale de la grippe et diminuer la mortalité des patients, alors que "50 à 80% des soignants continuent de travailler quand ils sont infectés". Et pour cette dernière maladie, la couverture vaccinale des populations à risque est jugée insuffisante.

Poursuivant, il rappelle dans ce sens, que "de nombreux symptômes des deux virus sont identiques: fièvre, courbatures, fatigue, toux etc", recommandant à la population "l'importance de se faire vacciner, pour éviter la confusion entre les deux virus".

Pour en arriver à cette conclusion, l'Académie a pris en compte trois arguments, le premier étant la crainte d'une circulation du SARS-CoV-2 jusqu'au printemps étant donnée " l'évolution actuelle des indicateurs épidémiologiques ".

Alors que l'on observe une recrudescence de l'épidémie de Covid-19, les Académiciens craignent une saturation des services hospitaliers "par l'addition de cas de grippe sévère aux cas de Covid-19, aggravée par l'incapacité des soignants malades".

"Il est urgent de rendre la vaccination contre la grippe obligatoire pour tout le personnel infirmier", recommande à nouveau l'Académie nationale de médecine, lundi 21 septembre, alors que l'épidémie de Covid-19 reprend en France. Le 20 septembre, 75 députés de la majorité ont lancé un appel à se faire vacciner "massivement" contre la grippe, un "acte citoyen" pour éviter que cette maladie vienne compliquer la situation dans un contexte critique de pandémie de Covid-19.

"Se vacciner contre la grippe deviendra dès cet automne un enjeu de santé publique et surtout un acte citoyen", poursuivent ces députés. Par ailleurs, afin d'ôter les freins d'ordre financier, ils appellent les mutuelles à offrir cette année la prise en charge du vaccin contre la grippe à tous les Français.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL