La France réclame 444 millions d'euros à trois laboratoires pour "pratiques abusives"

Xavier Trudeau
Septembre 10, 2020

Les bonnes nouvelles en matière de santé sont rares en 2020, alors ne boudons pas notre plaisir: la condamnation par l'Autorité de la Concurrence des laboratoires Novartis, Roche et Genentech à une amende de plus de 440 millions d'euros, pour pratiques anti-concurrentielles, a de quoi nous réjouir.

C'est la plus forte amende collective jamais prononcée par l'autorité à l'encontre de laboratoires pharmaceutiques.

Alors que l'autorité française de la concurrence a condamné Roche, Novartis et Genentech pour pratiques abusives, l'organisation de consommateurs Test Achats rappelle mercredi attendre une décision également en Belgique pour sa plainte déposée en 2014. Il a aussi développé un autre médicament, un anticancéreux, l'Avastin.

Or, l'Avastin a un coût 30 fois moins élevé que le Lucentis: une injection du premier coûte 30 à 40 euros, contre 1 161 euros pour le second.

Selon l'autorité de la concurrence, Novartis "a cherché à faire échec aux initiatives des médecins ophtalmologistes qui, dans le cadre de leur liberté de prescription, décidaient de prescrire Avastin, hors autorisation de mise sur le marché, en ophtalmologie ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL