Le pape François accepte la démission d'un évêque américain accusé d'abus sexuels

Claudine Rigal
Septembre 9, 2020

Le pape François a accepté ce lundi la démission d'un évêque américain qu'il venait de nommer en juin à Duluth (Minnesota, nord des Etats-Unis), une décision qui survient après une accusation d'abus sexuel sur mineur parvenue d'un autre Etat.

Toutefois, le diocèse de Rapid City, au Dakota du Sud, a de son côté donné plus de détails sur son site internet concernant les raisons de la démission du prélat. Le diocèse a indiqué avoir reçu début août une notification sur de présumés abus sexuels sur un mineur commis par le clerc au début des années 80.

Il devait être officiellement institué le 1er octobre.

Le diocèse de Rapid City a précisé avoir suivi la procédure en informant la police tout en demandant à l'évêque de mettre fin provisoirement à ses fonctions.

Une commission indépendante a été mise en place pour examiner l'allégation, qui a été jugée digne d'une enquête plus approfondie en vertu du droit canonique et a donc été signalée au Vatican.

Le diocèse de Rapid City a déclaré que Mulloy avait reçu un résumé de l'allégation spécifique et avait présenté sa démission en tant qu'évêque élu au pape.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL