L'enseigne Alinéa reprise, proposition de reclassement à Villars

Xavier Trudeau
Septembre 16, 2020

Le tribunal de commerce de Marseille a validé ce lundi 14 septembre 2020 l'offre de reprise partielle du groupe Alinéa par ses actionnaires et d'un des magasins de l'enseigne d'ameublement par le groupe Gifi, une solution qui prévoit au total la suppression de 992 emplois. Une mauvaise nouvelle pour les salariés de Villars, dont le magasin ne figure pas parmi les 9 magasins qui seront repris. "C'est pas à la hauteur de nos attentes, il y a eu un geste de fait, mais c'est mieux que ce qu'on avait au départ, c'est-à-dire rien", conclut-elle. 900 postes seront proposés dans les autres enseignes de Mulliez (principalement chez Auchan, Boulanger, Flunch, Les 3 Brasseurs, Leroy Merlin, Bricoman, Weldom, Zodio, Decathlon, Brice, Bizzbee, Jules, Kiabi, Pimkie, Phildar, Cultura, Electro Dépôt, Saint-Maclou, Midas, Norauto, RougeGorge Lingerie; Top Office, Tape à l'œil) et 700 CDI dans d'autres entreprises. Tous ne sont cependant pas situés à proximité des postes supprimés.

En redressement judiciaire depuis le 18 mai, l'enseigne dont le siège est à Aubagne, dans la banlieue de Marseille, faisait valoir des difficultés liées au mouvement des "gilets jaunes ", aux grèves contre la réforme des retraites puis à la crise sanitaire liée au Covid-19.

Néomarché promet aussi d'ajouter aux deux millions d'euros d'aides au retour à l'emploi une enveloppe de "plusieurs millions d'euros" à répartir entre les personnes licenciées. En 2019, le chiffre d'affaires d'Alinea atteignait 322 millions d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL