L'UE veut envoyer des observateurs en Chine — Ouighours musulmans

Claudine Rigal
Septembre 15, 2020

Pour l'épineux accord sino-européen sur les investissements, dont la conclusion d'ici la fin de l'année est jugée " possible " par Pékin, les Européens souhaitent que leurs entreprises bénéficient en Chine des mêmes conditions que celles offertes aux firmes chinoises dans l'UE.

Possibilité de visites en Chine?

" Nous avons demandé l'accès d'observateurs indépendants au Xinjiang ", a-t-il ajouté".

Les Ouïghours, musulmans et turcophones, sont le principal groupe ethnique de la région du Xinjiang dans l'ouest de la Chine qui a notamment des frontières avec l'Afghanistan et le Pakistan, deux pays à majorité musulmane. Pékin affirme que ces camps d'internement sont destinés à la formation professionnelle et ont pour objectif d'éloigner les musulmans de l'extrémisme. Le président chinois Xi Jinping et la présidente de la Commission Ursula Von der Leyen se retrouvaient pour un sommet virtuel ce lundi 14 septembre.

L'application par Pékin d'une nouvelle loi sécuritaire constitue selon eux une attaque contre les libertés de ce territoire semi-autonome. Cette loi " continue d'alimenter de sérieuses inquiétudes (...) Les voix démocratiques à Hong Kong doivent être entendues, les droits protégés et l'autonomie préservée", a insisté Charles Michel.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL