Moha La Squale accusé de violences : Ses victimes présumées sortent du silence

Pierre Vaugeois
Septembre 15, 2020

Mis en accusation par le parquet de Paris dans une enquête pour "violences", "agression sexuelle" et "séquestration" après les plaintes de trois femmes, le rappeur n'en finit pas de faire parler de lui. "Tout doucement, ça prenait de l'ampleur." explique l'une d'elles que le quotidien a rebaptisé Luna. Il m'a dit: "Si tu me quittes et que tu parles, je te ferai tirer une balle dans le genou, j'enverrai un mec te lacérer le visage avec une lame de rasoir, je vais appeler des mecs du quartier pour qu'ils t'emmènent dans une cave te violer". Le week-end dernier, des voix féminines ont commencé à se faire entendre et a dénoncé les agissements d'une star du rap français Moha La Squale, de son vrai nom Mohamed Bellahmed. Et à ce moment-là, il a passé sa main dans les cheveux, et m'a tiré vraiment très fort les cheveux, très fort, mon cou il a craqué vers lui.

La deuxième plaignante a rencontré Moha La Squale sur le tournage d'un clip en 2018 alors qu'il était encore en couple avec la première victime: "Il était méchant avec tout le monde, mais adorable avec moi. Il me disait que j'étais son esclave, son objet sexuel". Et là il me disait: "Je vais te tuer, je suis déjà tombé pour des actes de barbarie, je vais retourner au placard, je vais te tuer, je vais te faire tuer, même ta famille je vais la faire tuer (...)".

Quand il aura plus ce qu'il veut, ça va aller plus loin, je pense qu'il ira jusqu'à tuer.

Sur Twitter, une internaute sous le pseudo @Safe_Chaerin a ainsi confié, ce dimanche, avoir été "agressée sexuellement devant le collège" par Moha La Squale, alors que les deux protagonistes n'avaient pas 15 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL