Mort de Diana Rigg : l’actrice vivait en toute discrétion dans les Landes

Pierre Vaugeois
Septembre 10, 2020

L'actrice britannique, mondialement connue pour son interprétation pleine de charme et d'humour d'Emma Peel, acolyte de John Steed dans la série télévisée des années 60, est décédée jeudi 10 septembre à l'âge de 82 ans.

Rigg, qui a eu une longue carrière au théâtre, a également figuré dans un épisode de la série James Bond au cinéma ("Au service secret de Sa Majesté", 1969) et était récemment apparue dans la série "Game of Thrones".

"Nous avons l'immense tristesse de vous annoncer que Diana Rigg est morte paisiblement, tôt ce matin", a indiqué son agent Simon Beresford dans un communiqué, précisant que son décès avait eu lieu "chez elle, entourée de sa famille". Elle y incarne l'unique femme qui parvient à épouser 007.

Diana Rigg dans "Chapeau melon et bottes de cuir " en 1964. Avec plus de trente pièces de théâtre à son actif, mais aussi près de vingt long-métrages et une cinquantaine de rôles à la télévision, l'actrice laisse derrière elle un parcours impressionnant. En 1997, elle avait obtenu un Emmy Award pour avoir interprété Mrs Danvers dans le téléfilm Rebecca, avant d'être nommée en 2001 pour sa performance dans Victoria & Albert.

Ces dernières années, l'actrice anglaise avait connu une nouvelle notoriété internationale en interprétant Olenna Tyrell aka The Queen Of Thorns dans Game Of Thrones.

Diana Rigg avait une fille, la comédienne Rachael Stirling, née de son deuxième mariage avec le producteur de théâtre Archie Stirling. Elles s'étaient données la réplique en 2013 dans la série Doctor Who. En 2021, elle sera au cinéma pour le tout dernier rôle de sa carrière, dans le film Last night in Soho écrit et réalisé par Edgar Wright, à qui l'on doit les célèbres films Baby Driver, Shaun of the dead et Scott Pilmgrim.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL