Peter Madsen admet l’assassinat de la journaliste Kim Wall — Sous-marin danois

Claudine Rigal
Septembre 9, 2020

Peter Madsen, inventeur et propriétaire du sous-marin privé le Nautilus, est soupçonné d'avoir tué une journaliste qui réalisait un reportage sur lui. Toutefois, il n'a jamais avoué ce crime tout au long de l'enquête.

Le 10 août 2017, Peter Madsen avait embarqué au large de Copenhague dans son sous-marin artisanal Kim Wall, qui projetait d'écrire un reportage sur ses aventures.

Mads Claus Rasmussen  Ritzau Scanpix  AFP
Mads Claus Rasmussen Ritzau Scanpix AFP

Sans être passé aux aveux et défendant la thèse de la mort accidentelle, cet inventeur de 49 ans connu dans son pays pour avoir construit des submersibles et des fusées, contestait la durée de sa peine mais n'avait pas fait appel du verdict de culpabilité prononcé en première instance. Elle souhaitait faire le portrait de cet ingénieur autodidacte, obsédé par la conquête des mers et de l'espace. Pourtant, la journaliste a été portée disparue dans la nuit par son compagnon. Par la suite, les forces de l'ordre ont fait des découvertes macabres, car le corps démembré de la jeune femme a été retrouvé en mer. Effectivement, le quadragénaire avait préalablement emporté une scie, des tournevis et des liens utilisés pour s'en prendre à la jeune femme, rappelle Le Figaro. Il avait cependant maintenu que le décès était accidentel. Leurs discussions ont été enregistrées à l'insu de ce dernier. Il a ensuite donné son autorisation à leur utilisation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL