PHOTOS | Ciel d'apocalypse à San Francisco à cause d'incendies historiques

Claudine Rigal
Septembre 11, 2020

Trois personnes sont mortes dans le comté de Butte, en Californie, trois dans l'Oregon et un bébé d'un an retrouvé par des équipes de secours auprès de ses parents gravement brûlés, dans l'État de Washington.

Une femme marche le long de l'Embarcadero sous un ciel orange rempli de fumée à San Francisco, Californie, le 9 septembre 2020. Au moins 7 victimes sont à déplorer.

Le feu a brûlé 67.500 hectares, semant la désolation sur son passage: carcasses de voiture, maisons dont il ne reste que la cheminée de brique.

Ces deux incendies ont pris de l'ampleur lors du week-end précédent, lorsque des températures record ont été enregistrées dans toute la Californie. "Le feu sera éteint, mais toute une communauté est transformée à jamais".

Plus au sud, près de Los Angeles, le Bobcat Fire a dévasté plus de 4 500 hectares et était toujours hors de contrôle, selon les pompiers du comté.

Le vent d'est a poussé les fumées vers la région de Seattle, la plus grande ville de l'État, où une alerte à la pollution de l'air a été émise par le département local de l'écologie.

En Californie, les feux ont ravagé cette année plus de 10'000 km2, un record, et ont fait au moins huit morts, selon les pompiers.

Le mélange de brouillard et de fumée ont donné à la ville une atmosphère surréaliste, comme si le soleil ne s'était pas levé de la journée. "Le feu des deux côtés de la route, les arbres tombés, le vent qui souffle, les cendres qui volent", a-t-elle déclaré à Newschannel local 21.

Les incendies de brousse et de forêt dévastateurs sur la côte ouest des États-Unis ont continué de se propager. Le feu a eu des répercussions spectaculaires, de nombreuses photos montrant la ville de San Francisco plongée dans une fumée épaisse rouge et orange, dignes d'un film catastrophe. "Soyez prêt et suivez les instructions: préparez-vous, partez", ont-ils souligné à l'adresse des habitants de cette zone qui pourraient être sommés d'évacuer. Des ordres d'évacuation ont également été émis pour la population menacée près de San Diego.

Les experts en changement climatique de l'université de Californie à Berkeley affirment que les incendies et la chaleur intense ont toujours fait partie de l'identité de la Californie, mais ce qui les inquiète le plus, c'est la vitesse à laquelle ces cas se produisent. "Ce point de vue est en contradiction totale avec la réalité du terrain ".

Les incendies de brousse et de forêt ont fortement augmenté en Californie ces dernières années, ce dont les experts estiment que le réchauffement climatique est en partie responsable. "Nous n'avons simplement pas assez de ressources pour contenir tous les incendies", a regretté Randy Moore, responsable régional des services forestiers.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL