Sturgis provoque 260.000 contaminations au Covid-19

Claudine Rigal
Septembre 10, 2020

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à un spectacle le 14 août dernier dans le cadre du Sturgis Motorcycle Rally.

La mairie de Sturgis estime pourtant que des précautions ont été prises en amont: "les événements parrainés par la ville tels que la cérémonie d'ouverture, les défilés, les concours et la musique live au Harley-Davidson Rally Point Plaza ont été annulés".

Avec une telle concentration de personnes sur une zone aussi restreinte, il fallait bien s'attendre à des retombées, mais celles qui viennent d'être présentées par une étude publiée cette semaine sont pour le moins alarmantes. Et les bikers du pays n'étaient manifestement pas décidé à laisser la pandémie les empêcher de célébrer leur passion de la moto puisqu'ils étaient 460 000 à se rassembler à Sturgis au mois d'août. Elles ont également permis de tracer les États d'origine des participants.

En rapprochant ces données géographiques aux chiffres officiels de cas de Covid-19 au cours du mois d'août, les chercheurs ont estimé la vague de contagions née à Sturgis et s'étant répandue dans tout le pays: 266.796 nouveaux cas, soit 19 % des 1,4 million de cas détectés aux Etats-Unis entre le 2 août et le 2 septembre, pour un coût économique de 12,2 milliards de dollars, sur la base d'une étude ayant chiffré chaque cas non-mortel à 46.000 dollars.

Toutefois, l'étude reste statistique et on peut s'interroger sur la validité de la méthodologie utilisée.

Selon les chercheurs de l'université de San Diego, le festival américain - plus gros rassemblement moto du monde - serait responsable de "266 796 nouveaux cas" de contamination au Covid-19 dans tout le pays, essentiellement en raison de l'absence du port du masque et du respect des gestes barrières. Aucune revue scientifique n'a par ailleurs publiée leur dossier, qui n'a pas non plus été relu et approuvé par des scientifiques indépendants: méfiance, donc, quant à la portée et la signification de ces résultats.

Les contaminations ont d'autre part augmenté dans tout le Middle West cet été, pas seulement dans le Dakota du sud.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL