UE: l'Irlande perd le portefeuille du Commerce, confié au Letton Dombrovskis

Claudine Rigal
Septembre 10, 2020

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a désigné, mardi 8 septembre 2020, Valdis Dombrovskis au poste de Commissaire au Commerce pour remplacer Phil Hogan.

Si cette proposition est approuvée par le Parlement européen et le Conseil européen, Mme McGuinness sera chargée des services financiers, de la stabilité financière et de l'Union des marchés financiers, selon la déclaration de Mme von der Leyen.

Mairead McGuiness, âgée de 61 ans, est eurodéputée depuis 2004, membre du parti irlandais Fine Gael et de la droite européenne PPE. Elle occupe actuellement l'un des 14 postes de vice-présidence du Parlement. Mais celui des services financiers, qui échoit à Máiréad McGuinness, est tout aussi fondamental. Les changements au sein de l'exécutif européen sont assez rares en raison de la complexité de la formation d'une nouvelle équipe car celle-ci doit tenir compte d'un équilibre à la fois géographique et politique.

UE: l'Irlande perd le portefeuille du Commerce, confié au Letton Dombrovskis
Face à Pékin et Washington, un nouveau patron inattendu du Commerce européen

L'ancien Premier ministre letton Valdis Dombrovskis faisait déjà partie de la Commission européenne sous la présidence de Jean-Claude Juncker depuis 2014, et il est devenu l'un des trois vice-présidents exécutifs sous la Commission von der Leyen. "Valdis Dombrovskis sera en charge du commerce", a déclaré la chef de la Commission, Ursula von der Leyen, lors d'un point presse à Bruxelles. Le Commerce s'ajoute à ses attributions. "Je suis impatient de travailler dans l'intérêt européen dans ce domaine important, tout en continuant en tant que vice-président exécutif pour une économie au service des personnes".

La perte de ce portefeuille est un coup dur pour Dublin, qui aurait aimé le conserver à quelques mois de la fin de la période de transition post-Brexit le 31 décembre 2020.

Les nominations des deux commissaires ne deviendront effectives qu'après leurs auditions par le Parlement européen qui devra donner son aval. Les "services financiers" sont cependant également un dossier stratégique dans la négociation en cours avec Londres, qui tient à préserver le poids de la City dans sa future relation avec le continent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL