Un jackpot à 157 millions d'euros pour un couple d'Alsaciens — EuroMillions

Pierre Vaugeois
Septembre 15, 2020

Un an avant, en 2011, un ticket à 163 millions d'euros dans le Calvados avait été validé. Un couple d'Alsaciens s'est manifesté, empochant le troisième plus gros montant dans le pays.

Ce gain serait le troisième plus gros gain décroché à l'Euromillions en France. Les chanceux sont un couple de quadragénaires alsaciens qui souhaitent rester anonymes, révèle la Française des jeux (FDJ).

Et d'ajouter: "Pure coïncidence, nous avions regardé un film évoquant Cendrillon le jour même. J'avais l'impression d'être Cendrillon, avec l'espoir que tout cela était bien réel et que le carrosse ne se transformerait pas en citrouille à minuit", ajoute-t-elle.

"Bouleversée" et "incrédule", elle avait vérifié les numéros juste avant d'aller dormir, avant de réveiller son mari pour lui annoncer la nouvelle.

Un couple résidant dans le Bas-Rhin a remporté le jackpot à l'Euromillions. Dans un communiqué, la FDJ indique leur avoir remis exactement la somme de 157.170.843 euros... Ils sont des joueurs réguliers de Loto, mais seulement occasionnellement d'Euro Millions. Ils ont récupéré leur gain au siège de la FDJ à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Très altruiste précise la FDJ, le couple fait régulièrement des dons. "Toutes les portes nous sont aujourd'hui ouvertes mais les frontières sont fermées", résument-ils. Ils ont des rêves modestes, rapporte Le Parisien: comme "l'achat d'un nouvel appareil informatique" pour lui ou d'une "jolie montre pour elle".

Pour le moment, "ils continuent à travailler" même si s'arrêter de bosser est "dans leur tête".

Éric Geron, intervenant lors de ces séminaires pour nouveaux millionnaires, conseille quant à lui de "s'entourer de professionnels" et de "diversifier les placements". "Des sociétés immobilières peuvent leur construire un fonds sur mesure, avec la stratégie qui leur convient", explique-t-il auprès du Parisien.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL