VIDÉO. Voici les paroles de David Hallyday sur l'héritage de Johnny

Pierre Vaugeois
Septembre 11, 2020

Que ce soit "financièrement ou patrimonialement", David Hallyday a mis un terme au conflit concernant l'héritage du Taulier, et souhaite uniquement "protéger ses trois soeurs", Laura, Jade et Joy. Au micro de RTL, il a confié que cette histoire " privée et très personnelle " appartenait maintenant au passé. Dans le cadre de la promotion de ce nouveau projet, l'homme accorde des interviews à différents médias, mais il aimerait qu'on cesse de l'interroger sur l'héritage de son père.

"À un moment on a un instinct de survie et on se tourne vers l'avenir, pour le reconstruire vers quelque chose de plus positif " dit-il, alors que nous écoutons en avant-première les titres de son prochain album. Alors que le troisième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday serait célébré en décembre prochain, David Hallyday semble heureux d'en avoir fini avec ces querelles liées à l'héritage: " Dieu merci, c'est terminé et entre vous et moi, je crois que ça saoule vraiment les gens, a poursuivi David Hallyday. Des gens perdent leur boulot, leur travail, ils ne savent pas comment ils vont bosser, payer leur loyer... Mon père est un si grand artiste qu'il mérite qu'on pense à lui d'une autre façon. "Par les joies et le bonheur qu'il a donné à tant de gens ". Le chanteur âgé de 54 ans, qui souhaite conserver un droit de regard sur l'héritage artistique de son père, a expliqué pourquoi il ne réclame rien sur la discographie de l'Idole des jeunes. Je pense que c'est toujours bien. J'ai toujours mon avis à donner, et puis on a fait plutôt les mêmes métiers, donc je pense que je pourrai donner un avis assez bienveillant sur tout sa carrière et sur la suite, a-t-il indiqué. C'est quelque chose de très important la continuité, donc oui heureusement que j'aurai mon mot à dire, la loi le prévoit de toute manière.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL