Affaire Estelle Mouzin : audition de l'ex-épouse de Fourniret ce vendredi

Claudine Rigal
Octobre 12, 2020

À eux deux, Monique Olivier et Michel Fourniret possédaient au moins dix téléphones, dont certaines lignes ouvertes grâce à des cartes prépayées, parfois par un compte belge appartenant à l'ex-tueur en série. "A priori, on va aborder uniquement l'affaire Mouzin", a déclaré à des journalistes Me Richard Delgenes, l'avocat de Monique Olivier, à son arrivée un peu avant 10h30 au tribunal. "Et le deuxième c'est de retrouver le corps d'Estelle Mouzin", a-t-il détaillé, indiquant qu'il y avait "des pistes".

Après l'ADN d'Estelle Mouzin retrouvé sur un matelas dans l'une des maisons utilisées par Michel Fourniret, c'est désormais sa téléphonie qui intéresse beaucoup la justice.

Alors que le temps presse pour localiser la dépouille de la fillette, en raison notamment de la dégradation de l'état neurologique de Michel Fourniret, la juge d'instruction a prévu un déplacement avec les deux ex-époux jeudi à Guermantes puis un autre dans les Ardennes à la fin du mois.

En août, devant la juge d'instruction, Monique Olivier, qui avait déjà accusé son ex-mari du meurtre de la fillette, avait précisé que celui-ci l'avait séquestrée, violée et tuée dans une maison, à Ville-sur-Lumes (Ardennes).

Le tueur en série, mis en examen en novembre pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans ce dossier, a été de nouveau entendu par la magistrate fin août, mais rien n'a filtré de cette audition.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL