Après le Covid-19, un coronavirus SADS-CoV découvert chez le porc

Evrard Martin
Octobre 21, 2020

De la même famille que le coronavirus à l'origine de la pandémie de la COVID-19, le SARS-CoV-2 appartient cependant à un genre différent. Sa mortalité dépasse les 90 % chez les porcelets de moins de 5 jours. Des éléments forcément inquiétants dans le cas où ce coronavirus pourrait se transmettre à l'homme.

Un nouveau coronavirus, le SADS-CoV, découvert chez les porcs et reconnu inoffensif pour l'Homme, pourrait en faitlui être transmis, annonce une nouvelle étude de chercheurs de l'université de Caroline du Nord publiée le 12 octobre dans la revue spécialisée PNAS. En effet, les chercheurs de North Carolina sont parvenus à infecter des cellules humaines (du poumon, du foie, des voies respiratoires et de l'intestin) avec le SADS-CoV. "Il a bloqué efficacement la réplication du virus in vitro", affirment ainsi les auteurs de l'étude.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL