Coronavirus : qu'est-ce que la "règle des six" présentée par Emmanuel Macron ?

Pierre Vaugeois
Octobre 15, 2020

Les sportifs professionnels bénéficieront d'une dérogation en Île-de-France et dans les huit villes où a été décrété un couvre-feu mais les compétitions seront à huis clos si elles se déroulent après 21h, a annoncé le ministère des Sports. Il durera 4 semaines, le gouvernement ira devant le Parlement pour le prolonger jusqu'au 1er décembre. Et on évite de se regrouper à plus de six, a détaillé le chef de l'État. Le Covid-19 a déjà fait plus de 32.000 morts.

L'objectif chiffré du gouvernement est de "ramener les 20.000 cas quotidiens à 3 à 5.000". Cette décision implique évidemment de nouvelles mesures pour enrayer la maladie.

C'est la mesure phare annoncée ce mercredi soir. Pour celles et ceux qui ont des urgences, par exemple sanitaires, il y aura des autorisations. "A 21H00, chacun devra être chez soi", a indiqué ce jeudi après-midi le Premier ministre. "Ce sera une amende de 135 euros, 1500 euros en cas de récidive", a précisé le chef de l'Etat, confirmant donc un montant similaire à celui appliqué pendant le confinement aux contrevenants.

En revanche, il n'y aura ni restrictions de transport lors du couvre-feu, ni de limites de déplacements entre les régions, a-t-il précisé, en ajoutant que ces mesures n'empêcheront pas les gens de partir en vacances de Toussaint qui débutent vendredi soir. Une certitude: fini le restaurant après 21 heures. " Enfin, des mesures vont être prises pour aider les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, qui vont être impactés par le couvre-feu localisé". C'est avec cette formulation qu'Emmanuel Macron a recommandé aux Français de respecter la "règle des six".

Dans le détail, près de 12 millions de téléspectateurs se sont branchés sur TF1, ce qui représente une part d'audience de plus de 40%.

Pour réduire un peu la pression collective, le Président a également préconisé deux à trois jours de télétravail par semaine, dans les entreprises où cela est possible.

Devant une "crise inégalitaire", le gouvernement débloquera, dans les six semaines à venir, une aide à destination des bénéficiaires du RSA et des APL. Mercredi 25 mars, ils étaient encore plus de 24 millions à avoir regardé les déclarations d'Emmanuel Macron retransmises en direct depuis Mulhouse, sur les chaînes généralistes et les chaînes d'info. "On sait que quand on est justement dans des lieux où on peut sortir, on lutte plus efficacement contre le virus", a-t-il justifié. Cette information devra être précisée manuellement, l'app n'étant pas autorisée à géolocaliser automatiquement une personne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL