Cyberpunk 2077 : CD Projekt Red impose le crunch à ses équipes

Alain Brian
Octobre 1, 2020

À l'occasion de la Game 1 des Finales NBA 2020, Cyberpunk 2077 a eu droit à une publicité TV remarquée. Quelque chose qui a beaucoup d'importance pour nous. En 2019, les hauts dirigeants de CD Projekt RED avaient dit tout faire en leur pouvoir pour éviter le crunch, c'est-à-dire des heures supplémentaires obligatoires pour accélérer le développement de Cyberpunk 2077. C'est l'une des décisions les plus dures que j'ai eu à faire, mais chacun sera bien indemnisé pour chaque heure supplémentaire qu'il fera.

Apparemment, ça se traduirait par des semaines de 6 jours jusque la sortie du titre pour les employés. La sentence est tombée ce lundi. Toujours selon Schreier, c'est Adam Badowski, le responsable du studio, qui a écrit à l'ensemble du personnel pour officialiser le crunch. Ce dernier, lors d'une prise de parole effectuée au micro du magazine Kotaku, déclarait que la société éviterait le crunch et qu'elle était "engagée" à permettre aux employés de travailler sans heures supplémentaires. Je sais que cela est en opposition directe avec ce que nous avons dit sur le crunch. C'est aussi en opposition directe à ce que j'ai personnellement appris à croire il y a quelque temps - ce crunch ne devrait jamais être la réponse. Par ailleurs, il assure que bon nombre de ses collègues comprennent cette décision qui est l'une des plus difficiles qu'il ait eu à prendre, et que les heures supplémentaires seront bien évidemment payées. "C'est comme ça et pas autrement", donc, pour que les délais soient respectés. Cyberpunk 2077 devait sortir en avril dernier avant d'être décalé à septembre pour finalement se caler pour le 19 novembre prochain. La crise sanitaire mondiale, orientant vers le télétravail n'est pas étrangère à la situation.

Cyberpunk 2077- CD Projekt Red entre dans une nouvelle phase de crunch
Cyberpunk 2077 : le crunch s'invite chez CD Projekt RED, le patron du studio s'explique

Dans un nouvel article publié par Bloomberg, Jason Schreier, célèbre journaliste ayant déjà dénoncé à plusieurs reprises le phénomène du crunch dans l'industrie du jeu vidéo, vient de révéler que CD Projekt RED avait instauré des semaines de six jours obligatoires en vue de la complétion de Cyberpunk 2077. Tout cette pression sur des êtres humains est-elle raisonnable? Quoi qu'il en soit, nous souhaitons bien du courage aux développeurs et à leurs familles et rappellerons que rien ne justifie que l'on mène des équipes à l'épuisement.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL