Donald Trump en meeting : "Je me sens si puissant"

Claudine Rigal
Octobre 15, 2020

La proposition de la Maison blanche, jugée insuffisante par les démocrates, est la dernière en date d'une série de discussions entre les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants et les républicains, majoritaires au Sénat, afin de relancer l'économie américaine qui peine à se remettre de la crise sanitaire qui a précipité de millions de personnes au chômage.

Affichant une forme indéniable une semaine après sa sortie de l'hôpital, il a retrouvé lundi les estrades en Floride, devant une foule enthousiaste, où peu portaient un masque. "Si vous voulez sortir, sortez", a-t-il dit à la foule.

Ce changement intervient après que le parti républicain du président Donald Trump et l'opposition démocrate ont rejeté, pour des raisons différentes, une proposition de 1.800 milliards de dollars faite vendredi par le gouvernement fédéral pour soutenir l'économie handicapée par la pandémie de coronavirus.

Il a de nouveau ironisé sur l'ex-bras droit de Barack Obama qu'il surnomme " Sleepy Joe " (" Joe l'endormi "), en assurant qu'il n'attirait " presque personne ". "Elle va être une juge fantastique", a-t-il prédit.

Face à ces chiffres inquiétants pour son avenir politique, Donald Trump invoque, plus que jamais, le souvenir de la surprise de 2016, martelant comme pour mieux s'en convaincre que l'histoire se répétera.

Mais Joe Biden mène de loin dans les sondages à l'échelle du pays (+10 points de pourcentage selon le site RealClearPolitics). "J'adore la Floride!" a lancé Donald Trump dans cet Etat qui pourrait jouer un rôle crucial au soir du 3 novembre, balayant d'un revers de manche les sondages défavorables.

Le président républicain se rendra mardi dans un autre Etat-clé qu'il avait remporté en 2016, la Pennsylvanie, pour un meeting dans la soirée.

A 21 jours du scrutin, Donald Trump espère combler son retard en sillonnant l'Amérique, alors que déjà dix millions d'électeurs ont déposé leur bulletin de vote anticipé.

Se présentant une nouvelle fois en défenseur de "la loi et l'ordre", Donald Trump a encore dépeint son rival comme un candidat aux mains de la "gauche radicale", dont la présidence mènerait au chaos. Il "se préoccupe plus des immigrés clandestins que des citoyens seniors".

"En réponse à votre demande sur les tests Covid-19 les plus récents du président, je peux vous informer qu'il a été testé négatif plusieurs jours de suite en utilisant (le test) Abbott BinaxNOW", a indiqué le docteur Sean Conley dans un courrier rendu public par la Maison-Blanche.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL