Facebook présente un nouveau moteur de traduction

Alain Brian
Octobre 21, 2020

Baptisé M2M-100, ce modèle d'IA est présenté par Facebook comme le premier modèle de traduction automatique multilingue capable de traduire 100 langues vers 100 autres langues, sans s'appuyer sur des données en anglais. Il est mis en open source pour la recherche, ainsi que le jeu de données utilisé. Mais encore aujourd'hui, il passe par l'étape intermédiaire traditionnelle de l'anglais pour aller du chinois au français, par exemple. Un procédé qui laisse souvent place à des traductions hasardeuses.

Facebook a dû rassembler 7,5 milliards de paires de phrases collectées sur le Web. Le modèle a été entraîné avec plus de 15 milliards de paramètres. Il a ensuite fallu les identifier et les traduire en créant une représentation mathématique des textes pour retenir les phrases qui disent la même chose dans deux langues différentes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL