L'application de rencontre désormais disponible en France — Facebook Dating

Alain Brian
Octobre 26, 2020

Après son lancement dans plusieurs pays dont le Canada et les États-Unis, Facebook Dating débarque en France.

Son fonctionnement ressemble à celui des autres applications de rencontre.

Directement intégré à l'app Facebook, il ne sera bien entendu pas imposé à tout le monde. Pour utiliser Dating, vous devez créer un nouveau profil, qui importe automatiquement votre prénom et votre date de naissance depuis Facebook (et ne vous permet pas de les changer ), mais par exemple votre nom n'apparaîtra pas, et toute autre information à partager sera à à l'entière discrétion de l'utilisateur. L'application veut devenir la référence pour les relations sérieuses.

Ainsi de nombreuses fonctionnalités sont proposées sur Facebook Dating. "Désormais, les groupes auxquels vous appartenez et les évènements auxquels vous participez peuvent vous aider à rencontrer des personnes partageant les mêmes intérêts".

Grâce à " Secret Crush ", une fonction qui risque de faire polémique, il est aussi possible de désigner une liste d'amis Facebook ou Instagram qui nous font craquer.

Le service de rencontres Facebook tient à mettre également l'accent sur la protection de la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs, en gardant chacune de leurs activités secrètes. L'application ne suggère aucun profil d'ami, mais laisse le choix à l'utilisateur de sélectionner neuf profils parmi ses amis Facebook et Instagram.

Si vous " matchez " avec quelqu'un, un service de messagerie très similaire à Messenger (mais qui interdit l'envoi de photos ou de vidéos) vous permettra de dialoguer avec cette personne. Enfin le réseau social a fait le choix de ne pas proposer les contacts Facebook comme match potentiel, et personne ne saura dans vos contacts si vous êtes inscrit sur Facebook Dating.

Lancé aux US en 2019 après des tests en interne, Facebook lance finalement son application de rencontres en France (et en Europe).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL