Lee Kun-hee, président de Samsung Electonics, est mort

Xavier Trudeau
Octobre 25, 2020

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee, est mort dimanche à l'âge de 78 ans, a annoncé le groupe sud-coréen dans un communiqué.

Lorsque Lee Kun-hee hérite de Samsung à la fin des années 1980, son père le créateur du groupe lui lègue une entreprise de téléviseurs et de micro-ondes bas de gammes. "Le président Lee était un véritable visionnaire qui a transformé Samsung en faisant d'une entreprise locale un leader mondial de l'innovation et de la puissance industrielle " a indiqué la société qui a souligné que l'héritage de Lee Kun Hee " sera éternel ". "Le président Lee est décédé le 25 octobre avec sa famille, y compris le vice-président Jay Y. Lee, à ses côtés ".

Lee, qui a fait du groupe un géant mondial des télécommunications, vivait alité depuis une attaque cardiaque en 2014.

Le "roi ermite" M. Lee avait lui-même été reconnu coupable de corruption en 1996, puis de corruption et d'évasion fiscale en 2008. Mais il avait échappé à la case prison, ayant été condamné à du sursis.

Le décès de Lee, l'homme le plus riche du pays avec une fortune estimée par Forbes à 20,9 milliards de dollars, est de nature à alimenter l'intérêt des investisseurs sur une possible restructuration de Samsung et le sort des parts de Lee dans plusieurs entreprises du groupe, dont Samsung Electronics.

Quand il a été victime d'une crise cardiaque en 2014, Samsung était devenu le plus grand fabriquant mondial de smartphones et de puces électroniques mémoire.

Bien qu'il ait laissé à son seul fils Lee Jae-Yong la direction de la compagnie depuis son infarctus il y a de cela six ans, le conglomérat s'est diversifié et a développé des dizaines de filiales sous son contrôle: industrie lourde, hôtels, assurances, construction et parcs d'attractions. En 2017, Lee Jae-Yong avait écopé d'une peine de cinq ans de prison, pour corruption et autres infractions. Cette affaire est encore en cours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL