Les magasins Gap vont-ils disparaître ?

Xavier Trudeau
Octobre 24, 2020

Les magasins Gap pourraient ainsi fermer leurs portes d'ici la fin du deuxième trimestre 2021 au Royaume-Uni, en Irlande, en Italie et en France, où pas moins de 120 boutiques sont concernées, rappelle le Huffington Post.

"Pour l'heure, rien n'a été officiellement arrêté, précise l'enseigne américaine, pour qui la fermeture des ses boutiques européennes n'est pour l'instant qu'une " option ". En effet, le groupe a annoncé au mois de juin qu'il comptait mettre un terme aux activités de 225 magasins Gap et Banana Republic dans le monde. Gap envisage également le transfert d'activités à "des tiers intéressés dans le cadre d'un projet d'élargissement du modèle de partenariat", à travers des franchises qui constituent "un moyen efficace et rentable d'amplifier la marque".

Les retombées de la crise sanitaire sont irréfragables. Selon les comptes publiés en 2019 par la filiale française, le dernier exercice s'est ainsi conclu avec un chiffre d'affaires de 68 millions d'euros mais surtout des pertes financières de 18 millions d'euros.

La multinationale redéfinit sa stratégie en misant sur des partenaires externes pour maintenir une présence à travers l'Europe, en sus du renforcement des transactions en ligne. "L'une des options à l'étude est l'éventuelle fermeture de nos magasins Gap gérés par la société", explique Mark Breitbard, directeur international de la marque, dans un communiqué. "Aujourd'hui, nous avons annoncé (.) entamer une revue stratégique des options pour notre activité Gap en Europe". Au total, le groupe avait entrepris de se séparer de 230 points de vente. Fixée sur ses modèles, l'enseigne américaine n'a pas pu faire face à une mode devenue de plus en plus éphémère avec des collections en perpétuel changement.

Cela se traduira par 80 pour cent de ses magasins Gap restants dans des emplacements hors centre commercial.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL