Les utilisateurs d'Apple privés de Fortnite jusqu'à l'été 2021

Alain Brian
Octobre 12, 2020

Pour son Windows Store, Microsoft a décidé de promouvoir la concurrence loyale et la liberté de choix du côté des développeurs. Cette coalition est dirigée contre Apple mais aussi Google, même si ce dernier se distingue d'Apple en ayant promis de faciliter l'ouverture de son écosystème à d'autres boutiques d'applications à compter du déploiement d'Android 12. Il en a profité pour valider le fait qu'il ne bloquera pas les développeurs d'applications présents sur le Microsoft Store en ce qui concerne les moyens de paiements proposés aux consommateurs.

La commission pratiquée par Microsoft, elle, n'est que de 5 %.

En 2019, en Corée du Sud, les ventes sur Play Store de Google ont représenté 63,4% des ventes totales d'applications, suivies par l'App Store d'Apple qui ont représenté 24,4%, selon l'association coréenne des professionnels des téléphones portables et d'internet. Cependant, nous reconnaissons que nous devons appliquer ce que nous prêchons.

Rima Alaily, la vice-présidente de Microsoft, a publié un billet de blog où elle assure son soutien à la Coalition for App Fairness, un mouvement lancé par des développeurs d'applications.

"Windows 10 est une plate-forme ouverte".

Microsoft a annoncé jeudi qu'il donnerait aux développeurs plus de contrôle dans son App Store, offrant un contraste frappant avec Apple, qui fait face à une pression croissante pour sa prise ferme sur son App Store.

Apple est-il en situation de monopole sur les services de jeux par abonnement?

La boutique d'applications facturera des frais raisonnables, qui reflètent la concurrence à laquelle Microsoft est confrontée de la part d'autres magasins d'applications sur Windows, et n'obligera pas un développeur à vendre via son application ce qu'il ne souhaite pas vendre. Nous ne bloquerons pas les magasins d'applications concurrents sur Windows.

Elle vise à obliger les développeurs qui distribuent leurs applications via sa plateforme de téléchargement, le Google Play Store, à utiliser aussi son système de paiement, et donc de payer 30 % de commission sur les transactions numériques des consommateurs. Les éditeurs d'applications pourront aussi communiquer en direct avec leurs utilisateurs, à des fins commerciales légitimes.

La boutique d'applications Microsoft sera transparente sur ses règles, politiques et opportunités de promotion et de marketing, les appliquera de manière cohérente et objective, fournira un avis de modification et mettra à disposition un processus équitable pour résoudre les litiges.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL