L'essai Johnson & Johnson interrompu — Vaccin

Xavier Trudeau
Octobre 13, 2020

Nouveau rebondissement dans la course mondiale au vaccin contre le Covid-19.

Johnson & Johnson a temporairement interrompu son essai de vaccin contre le coronavirus après qu'un participant à l'essai ait contracté une "maladie inexpliquée", a déclaré la société, tout en offrant quelques détails supplémentaires sur le revers. "Nous en apprenons également davantage sur la maladie de ce participant, et il est important d'avoir tous les faits avant de partager des informations supplémentaires ". la société a déclaré dans un communiqué. Dans le même temps, le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi.

Après AstraZeneca en septembre, l'essai du vaccin de l'entreprise pharmaceutique américaine Johnson & Johnson a aussi été interrompu en raison d'un participant malade. Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d'une étude afin de déterminer si l'événement indésirable grave est lié au médicament évalué et s'il est possible de reprendre l'essai.

Si les pauses dans les tests de stade avancé sont courantes dans l'industrie pharmaceutique, l'interruption de J & J pourrait contribuer à alimenter des inquiétudes quant à la sécurité d'un futur vaccin contre le Covid-19.

J&J, qui doit publier ce 13 octobre au matin ses résultats financiers trimestriels, souligne que de telles pauses sont normales lors d'essais cliniques majeurs pouvant inclure des dizaines de milliers de personnes. "Des événements indésirables graves sont " une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d'ampleur ", a indiqué Johnson & Johnson".

Le candidat vaccin de Johnson & Johnson est basé sur une dose unique d'un adénovirus. Le laboratoire a eu recours à la même technique pour son vaccin contre la fièvre hémorragique Ebola, dont la commercialisation a été approuvée par la Commission européenne en juillet.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL