Monique Olivier confirme l’implication de Michel Fourniret — Disparition d’Estelle Mouzin

Claudine Rigal
Octobre 17, 2020

Mais tout au long de ce chemin dans les pas de la fillette, Michel Fourniret a choisi d'éluder les questions.

"On a eu la confirmation par Monique Olivier de l'implication de Michel Fourniret", a annoncé Didier Seban, avocat du père d'Estelle Mouzin. Selon Me Didier Seban, le tueur en série a déclaré avoir reconnu Estelle sur une photo, "il a indiqué qu'il l'avait croisée" mais s'est refusé "à donner des précisions sur les conditions de son enlèvement et des conditions de sa mort".

Les deux ex-époux sont convoqués ce jeudi à Guermantes en Seine-et-Marne, où le tueur en série est accusé d'avoir kidnappé Estelle Mouzin, il y a près de 18 ans.

Michel Fourniret et Monique Olivier sont arrivés à Guermantes aux alentours de 22h, dans un convoi comprenant des dizaines de motos, voitures de police et deux camionnettes blanches.

Rien n'a filtré de l'audition, quelques jours plus tard, de Michel Fourniret, mis en examen depuis novembre 2019 pour "enlèvement et séquestration suivis de mort" dans ce dossier.

Ils ont ensuite "retracé le parcours d'Estelle depuis l'école jusqu'au au lieu où on imagine que la disparition ait pu avoir lieu, il y a une dizaine de mètres sur lesquels on n'a pas de précisions, Michel Fourniret ne s'est pas expliqué là-dessus", a détaillé l'avocat.

Selon une source policière, 300 policiers sont mobilisés pour la reconstitution. Toute la petite ville pavillonnaire de Seine-et-Marne avait été bloquée jeudi, et semblait vidée de ses habitants. L'objectif de la juge d'instruction est de "raviver" la mémoire du tueur en série âgé de 78 ans.

La juge d'instruction en charge de l'enquête, Sabine Khéris, a accompagné l'ancien couple pas à pas afin de faire remonter les souvenirs à la surface. L'ADN partiel de la petite fille a été détecté à deux endroits sur un matelas saisi dans une maison de Ville-sur-Lumes dans les Ardennes, mais les importantes fouilles menées fin juin pour retrouver le cadavre sont restées vaines.

Il avait aussi estimé "pertinent" le fait que le corps de la fillette puisse être dans l'une de ses anciennes propriétés des Ardennes.

"Mais Michel Fourniret lève les yeux au ciel et ne parle pas à Monique Olivier".

Le père d'Estelle, Eric Mouzin, a lancé lundi "un appel urgent et solennel" aux médias, leur demandant de ne pas "révéler les détails les plus cruels des crimes" de Monique Olivier et Michel Fourniret. Elle a été mise en examen pour "complicité" des faits.

Ce dernier purge une peine de prison à perpétuité incompressible, depuis qu'il a été déclaré coupable en 2008 des meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL