Pas de public sur les cols ni de caravane publicitaire — Tour d'Espagne

Solenn Plantier
Octobre 14, 2020

Il n'y aura pas de public dans les arrivées au sommet de la Vuelta à cause des mesures de lutte contre le coronavirus, ont déclaré les organisateurs. Et à une semaine du grand départ, les organisateurs ont d'ores et déjà fait savoir que neufs des plus grands cols de l'édition 2020 seront interdits au public, ainsi que les zones de départ et d'arrivée, dans un contexte sanitaire toujours aussi délicat, qui a vu l'Espagne compter encore 80 décès et 7118 cas positifs supplémentaires lors de la journée de mardi.

Ces neuf ascensions sont le Puerto de Arrate (étape 1), la Laguna Negra de Vinuesa (étape 3), le col du Tourmalet (étape 6), le Puerto de Orduna (étape 7), l'Alto de Moncalvillo (étape 8), l'Alto de La Farrapona (étape 11), l'Alto de l'Angliru (étape 12), le Mirador de Ézaro (étape 13) et l'Alto de la Covatilla (étape 17).

L'épreuve, organisée habituellement fin août, a été déplacée dans le calendrier à cause de la pandémie. La mesure a été annoncée ce mardi par les organisateurs qui ont décidé, en concertation avec les autorités françaises, de limiter l'accès au célèbre col pyrénéen, long de 19 kilomètres et qui culmine à 2 115 mètres d'altitude, aux seuls membres de la course dûment accrédités et surtout dûment testés (coureurs, staffs, officiels, médias, sponsors, organisation). Son départ aura lieu à Irun et non aux Pays-Bas comme prévu initialement. La course se déroulera sans ses activités commerciales et publicitaires habituelles, telles que la caravane publicitaire, afin d'éviter toute foule inutile.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL