Pas de répit pour Epic Games dans sa bataille contre Apple

Alain Brian
Octobre 1, 2020

Les éditeurs de presse français et européens ont publié jeudi une lettre ouverte au patron d'Apple, Tim Cook, dans laquelle ils dénoncent la commission "excessive, inéquitable et discriminatoire" prélevée par le géant américain sur sa plateforme d'applications mobiles, l'App Store.

SAN FRANCISCO | Epic Games n'a pas réussi à convaincre lundi une juge californienne de forcer Apple à réinstaller son jeu Fortnite sur l'App Store, et le conflit entre les deux groupes s'achemine vers un procès à l'été prochain.

C'était le 14 août dernier: Epic Games sortait une mise à jour de la version iOS de Fortnite qui permettait d'outre-passer le moyen de paiement officiel de l'App Store, et de passer directement par le site de l'éditeur, occasionnant au passage une légère réduction du prix des V-Bucks. Une douzaine d'entreprises rassemblées sous le nom de la " Coalition pour l'équité entre applications", qui veulent faire évoluer la réglementation sur les magasins d'applications. Dans les membres fondateurs de cette association, on retrouve sans surprise Epic Games et Spotify, mais aussi Deezer, Tile, Blix, Basecamp, Blockchain.com, l'European Publishers Council, le groupe Match, ProtonMail, News Media Europe, Prepear ou encore SkyDemon. Le Battle Royale à succès d'Epic Games a quitté le magasin d'application d'Apple après n'avoir pas respecté les règles. Le juge devra décider si Apple doit ou non remettre Fortnite sur l'App Store, sans attendre l'issue d'un procès plus large.

WASHINGTON | Facebook a annoncé, vendredi, avoir trouvé un accord avec Apple pour que le fabricant et exploitant de l'iPhone suspende, jusqu'à la fin de l'année, sa commission de 30% sur certaines transactions, alors que de plus en plus de voix s'élèvent contre la "taxe Apple". Elles reprochent aux opérateurs de plateformes mobiles - principalement Apple (iOS) et Google (Android) - d'être à la fois juges et parties et d'écraser la concurrence en favorisant leurs propres produits. La firme répond habituellement à ces accusations en expliquant que la commission, d'un niveau standard sur le marché, sert à assurer le bon fonctionnement de la plateforme et la sécurité des utilisateurs.

Apple a aussitôt retiré Fortnite de l'App Store, et une juge lui a donné raison sur ce point, puisqu'il y avait rupture de contrat.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL