Qui bénéficiera du nouveau fond de solidarité élargi — Covid

Xavier Trudeau
Octobre 12, 2020

En parallèle, les entreprises qui justifient d'une perte supérieure à 50% de leur chiffre d'affaires auront toujours accès au volet 1 du fonds de solidarité, dans sa forme actuelle, jusqu'à 1 500 euros par mois. Ce dernier est ouvert aux entreprises et associations CHR Tourisme, événementiel, sport et culture.

Le ministre de l'économie a également annoncé "l'élargissement et le renforcement le fonds de solidarité aux entreprises employant jusqu'à 50 salariés, pour aider les secteurs impactés par la crise sanitaire du coronavirus".

L'accès au Fonds de solidarité va être facilité et élargi et le chômage partiel pris à charge à 100% jusqu'à fin 2020 dans certains secteurs particulièrement touchés par la cris.

D'autres mesures de soutien aux entreprises ont également été annoncées.

Cédric Angelone, co-président du syndicat des activités événementielles, s'est réjoui: "Nous avons été entendus, du plus grand au plus petit: quand j'entends (le ministre) citer les blanchisseries, les fleuristes, les photographes. c'est génial, l'espoir est là!"

Au total, ce sont 31 professions et 75 000 entreprises supplémentaires qui s'ajoutent au 150.000 entreprises déjà bénéficiaires du dispositif.

Avoir perdu 70 % de son chiffre d'affaires. Autre changement: le critère de la chute du chiffre d'affaires est revu à la baisse. Ce seuil de 80 % avait été jugé trop élevé par plusieurs secteurs et le Medef.

Le fonds de solidarité qui permettait à des entreprises de secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, de l'événementiel, de la culture et des sports, de moins de 20 salariés, de toucher une aide directe d'au moins 1500 euros par mois, est élargi et renforcé. Il a profité à plus de 1,7 million d'entreprises.

Les nouvelles activités citées par le ministre (fleuristes, blanchisseries, bouquinistes, arts de la table, graphistes) pourront bénéficier de manière rétroactive des exonérations de charges sociales sur la période allant de février à mai 2020, dont elles n'avaient pas pu bénéficier auparavant, a-t-il dit.

"Les entreprises fermées administrativement ou qui font l'objet de restrictions horaires sont exonérées de toute cotisation sociale jusqu'à ce que les restrictions soient levées", a déclaré le ministre.

Depuis la semaine dernière, cette aide financière mensuelle aux entreprises peut aller jusqu'à 10 000€. L'enveloppe prévue par le budget est de 8 milliards d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL